Notre motion d’actualité : soutien aux 6 professeur·es muté·es de force de l’école Pasteur (93)

mercredi 13 avril 2022


Soutien aux 6 professeur·es muté·es de force de l’école Pasteur de Saint Denis (93).

Nous, membres du SUNDEP Solidaires SUD Enseignement Privé, réunis en Congrès à Paris le 9 avril 2022, nous associons au mouvement de soutien et solidarité à l’égard de nos six collègues de l’école Pasteur de Saint-Denis (93), pour certain·es militant·es pédagogiques à l’ICEM-pédagogie Freinet et d’autres militant·es syndicaux·ales au SNUIPP/FSU 93 et à SUD Education 93, ayant reçu un courrier du DASEN du 93 leur indiquant qu’il prévoyait leur mutation « dans l’intérêt du service ».
Après avoir dénoncé les pratiques managériales de leur directrice d’école, proche des milieux d’extrême-droite, et avoir été attaqué·es dans un mensuel d’extrême-droite par celle-ci, iels n’ont non seulement pas été protégé·es par l’institution mais c’est elle.eux qui se retrouvent sanctionné·es ! La directrice, quant à elle, aurait été promue sur un poste administratif dans une autre circonscription ...
Nous sommes profondément choqué·es par cette décision qui constitue une sanction déguisée, une entrave à la liberté pédagogique et une grave répression syndicale et politique envers nos collègues à qui nous adressons notre profond soutien.
Dans cette période où le climat nauséabond qui banalise les idées d’extrême-droite est présent partout dans notre société, nous refusons fermement que celles-ci infusent à l’école. Comment l’Education nationale peut-elle cautionner ces idées ?
De plus, comment invoquer la « nécessité de service » et la « sérénité » de l’école en privant les élèves de leurs enseignant·es alors que la crise sanitaire a accentué les difficultés sociales et scolaires et que l’on manque cruellement de moyens de remplacement ?
Nous dénonçons :
• les pratiques managériales inhumaines de direction, bien connues dans les établissements privés sous contrat, et qui risquent de se banaliser avec la loi de transformation de la Fonction Publique,
• le mépris de l’administration qui répond par une mutation d’office en cours d’année scolaire aux alertes nombreuses et répétées d’enseignant·es se sentant en danger,
• le choix de la mutation en réponse à leur demande de protection fonctionnelle à ces enseignant·es.

Cette injustice est intolérable. Nous demandons l’annulation des mutations des six collègues.

A Paris, le 9/04/2022
Motion d’actualité congrès SUNDEP SOLIDAIRES

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?