Intersyndicale : Non à l’entrisme de l’Église catholique dans le Service public d’éducation

samedi 28 novembre 2020


Le temps d’hommage à Samuel PATY, un agent public assassiné dans l’exercice de ses fonctions d’enseignant, a mis à jour le prosélytisme des représentants de l’Église catholique en direction d’agents publics via les messageries professionnelles et/ou personnelles.

Le principe de séparation des Églises et de l’État est remis en question par plusieurs messages des Évêques et de l’association « secrétariat de l’enseignement catholique » aux agents publics depuis le début du premier confinement : appel à la messe de pâques, appel à inclure un temps de prière pour l’hommage à notre collègue, tentative d’assimilation des enseignant-e-s comme leurs salariés.

Comment ont-ils eu accès aux bases de données professionnelles du ministère ? Quand le ministère va-t-il intervenir ?
Ce laissez-faire doit cesser.

Ni les enseignant-e-s, acteurs de la formation des futurs citoyens de la République, ni les élèves, futurs citoyens de ladite République laïque ne doivent être soumis à des pressions de la part des responsables religieux, quels qu’ils soient…
Nos organisations l’affirment, cela ne se discute pas.

Nous, organisations syndicales de personnels affectés dans les classes associées à l’enseignement public par contrat, exigeons du ministre qu’il assure aux agents publics et aux élèves la liberté d’enseignement et la liberté de conscience : c’est bien le minimum.

Le 27 novembre 2020

Snep UNSA, Sundep Solidaire, CGT-Ep, Synep CFE-CGC

Affiche à mettre sur vos panneau syndicaux dans vos établissements...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.