Unanimité contre la déclaration du candidat Sarkozy sur l’apprentissage systématique en dernière année de bac pro !

lundi 27 février 2012


Alors que les Lycées Professionnels sont déjà parmi les plus touchés en matière de pertes de postes, par la réforme du Bac pro.
Nicolas Sarkozy, dans une nouvelle provocation (déclaration le 22 février sur France 2), veut transformer la troisième année de bac professionnel, de façon à ce qu’elle se fasse « systématiquement en apprentissage dans l’entreprise ».

Cette proposition est rejetée par l’ensemble des acteurs de l’école : syndicats d’enseignants et associations de parents d’élèves.

Elle est totalement irréaliste et purement démagogique, augmenter de 250 000 le nombre d’apprentis provoquerait un blocage de l’accès à l’emploi des jeunes diplômés, l’apprentissage est en effet directement lié au marché de l’emploi !
Cela aurait également des conséquences directes sur le nombre de postes d’enseignants en L.P, qui se traduiraient par de nouvelles suppressions !

D’autre part, ce serait pour les élèves totalement contre-productif, en effet les statistiques montrent qu’il y a un lien entre le niveau de diplôme et la rapidité de l’insertion professionnelle.

En enlevant une année de formation le niveau va obligatoirement baisser et c’est donc une proposition qui va à l’inverse de ce que montrent toutes les études récentes qui mettent en évidence que le diplôme est un facteur d’insertion bien plus puissant que l’apprentissage !

Voir l’article complet du café pédagogique