Bientôt un dépistage comportemental en maternelle ?

vendredi 14 octobre 2011

Un article du Monde sur la mise en place de l’évaluation comportementale des enfants de 5 ans.

Extrait :
le vocabulaire choisi risque de faire grincer des dents, de même que le classement des enfants en trois catégories :
- « RAS » (pour « rien à signaler »),
- « risque »
- et « haut risque ».

Le maître devrait remplir une « fiche élève » et une « fiche classe » reprenant les « scores » obtenus par les enfants aussi bien pour leur comportement que pour leur maîtrise du langage, leur motricité ou leur conscience des syllabes (phonologie).

Ainsi, un enfant qui, à 5 ans, obtiendrait moins de 2 points en comportement à l’école serait classé « à haut risque ». Une approche qui n’est pas sans rappeler la proposition faite par le secrétaire d’État à la Justice, Jean-Marie Bockel, en novembre 2010, de repérer les troubles du comportement dès 3 ans. Ou encore une expertise de l’Inserm, rendue publique en septembre 2005, qui pointait l’insuffisance du « dépistage du trouble des conduites » chez les enfants.

Et l’eugénisme, ils n’y ont pas pensé, non ? Il n’y a plus qu’à croiser avec « Base élèves » et les autres fichiers pour calculer le nombre de places à construire dans les prisons.

source Mammouth déchainé



Toutes les brèves du site

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants