Titularisation progressive des contractuels de la Fonction publique

jeudi 28 janvier 2010

Monsieur le Ministre de la Fonction publique… les contractuels vous demandent d’écouter votre Président !

Lors de son « show » télévisé sur TF1 le président de la République s’est dit
prêt à « envisager la titularisation progressive des contractuels » dans la
Fonction publique.

L’Union syndicale Solidaires prend au mot Nicolas Sarkozy et vient d’écrire au ministre de la Fonction publique pour exiger, comme elle le fait depuis des années, une négociation immédiate pour un plan de titularisation massive dans la fonction publique.

Cela exige le changement total de direction de la politique appliquée par le gouvernement qui, depuis des années, déroge aux principes statutaires et favorise l’emploi d’un million de contractuels maintenus, pour une très large majorité, dans une situation de précarité.

Cela exige, aussi, l’arrêt total de la politique menée en matière de suppressions d’emplois ; exigence encore exprimée de façon forte le 21 janvier dernier par les personnels soutenus par la population.

Cela exige, encore, l’abrogation de la loi dite « de mobilité » qui s’oppose totalement aux propos du chef de l’État en facilitant le recrutement de contrats précaires et le recours à l’intérim.

Solidaires souhaite que le ministre de la Fonction publique exerce comme il sait le faire habituellement, avec vigilance et rapidité, la volonté du président de la République.

« On va travailler d’arrache-pied là-dessus » a promis, mercredi dernier, le ministre de la Fonction publique. Alors, travaillons Monsieur le ministre, travaillons vite et bien !

PDF - 97.1 ko
communiqué contractuels


Commentaires

Logo de Sundep_redac
mardi 2 février 2010 à 17h49 - par  Sundep_redac

en 2007 2008, je suis allée à l’IRFEC (Institut de recrutement Enseignement Catholique) pour préparer le CRPE (laissant mes 2 enfants de 8 mois et 26 mois car j’habite trop loin du centre de formation), et bien que ce soit une formation en lien direct avec la DDEC…..à mon retour on m’a annoncé qu’il s’agissait d’une rupture de contrat, donc mon CDI me passe sous le nez !!!!! En effet, au bout de 6 années sans rupture, on peut espérer un CDI Mais bilan il vaut mieux faire un petit mi temps plan plan, que d’aller se former et travailler à temps plein, puisque le CDI est accessible pour 6 années mais pas obligation de travailler à temps complet et c’est qui le « dindon de la farce »…….

Morale malheureusement exacte !
C’est même totalement irresponsable de la part de l’IRFEC de vous proposer cette formation vue votre situation !
Ils ne pensent qu’à remplir leurs formations...

Parce que d’autres nous ont contactés, nous avons essayé de faire reculer le ministère (en prenant ce temps comme simple suspension dans la continuité).
Aucun progrès à ce jour car ils estiment que l’enseignant n’est plus en contrat avec l’Etat est perd donc la continuité.

Logo de adeline
lundi 1er février 2010 à 21h29 - par  adeline

Bonjour,
je suis suppléante en école primaire depuis mars 2001, j’ai même eu droit à une direction l’année dernière 2008 2009 !!!en 2007 2008, je suis allée à l’IRFEC (Institut de recrutement Enseignement Catholique) pour préparer le CRPE (laissant mes 2 enfants de 8 mois et 26 mois car j’habite trop loin du centre de formation), et bien que ce soit une formation en lien direct avec la DDEC.....à mon retour on m’a annoncé qu’il s’agissait d’une rupture de contrat, donc mon CDI me passe sous le nez !!!!! En effet, au bout de 6 années sans rupture, on peut espérer un CDI
Mais bilan il vaut mieux faire un petit mi temps plan plan, que d’aller se former et travailler à temps plein, puisque le CDI est accessible pour 6 années mais pas obligation de travailler à temps complet
et c’est qui le « dindon de la farce ».......

pour info si il y en qui connaissent pas :
- suppléante : enseignante non titulaire
- DDEC : direction départementale de l’enseignement catholique

A bientôt !!!
Adeline
ade1222 hotmail.fr

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants

Brèves

28 octobre 2013 - Retraites : on lâche rien

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et (...)

20 octobre 2013 - Antifascisme : meeting à Sciences Po - JEUDI 24 OCTOBRE - 19h

Antifascisme : meeting à Sciences Po - JEUDI (...)

3 octobre 2013 - Meeting unitaire : Pour nos retraites, on lutte !

Meeting unitaire : Pour nos retraites, on (...)

24 août 2011 - La FEJ inquiète : l’AFP bientôt à la botte de l’Elysée ?

La Fédération européenne des journalistes (FEJ), (...)

31 décembre 2010 - Indignez-vous ! Et rejoignez nous !

Espoir ... le livre de Stephane Hessel est un (...)