Intersyndicale : le projet de réforme du lycée du Ministre de l’Education Nationale est inacceptable !

samedi 28 novembre 2009

Plusieurs organisations de l’enseignement public dénoncent la nouvelle réforme du lycée, ou plutôt ce qu’elle devient jour après jour, en recyclant la défunte réforme Darcos.

Le SUNDEP l’a déjà analysée comme très négative :
- voir article sur le détail des mesures,
- voir affiche qui, dans sa version pdf, pages 3 et 4, formule des hypothèses sur ce que donnerait la réforme en nombre d’heures pour les profs (la plupart des matières y perdent notamment par le fait que les dédoublement se voient amputés des heures d’accompagnement, et qu’ils seront de plus modifiables librement par les établissements !

Le SUNDEP s’associe bien sûr à cet appel, et à toutes les actions qui seront engagées pour empêcher cette réforme dont la finalité n’est que la suppression de moyens à terme.

Communiqué SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SUD Education, CGT Educ’action, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, le 27 novembre 2009

Les organisations syndicales de l’enseignement secondaire (SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SUD Education , CGT Educ’action, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN) considèrent que les annonces sur la réforme du lycée faites par le ministre de l’Education Nationale le 19 novembre ne sont pas acceptables :
- l’autonomie des établissements pour l’utilisation de près d’un tiers de l’horaire professeur va conduire au développement des inégalités et à la concurrence entre les disciplines, voire entre les établissements

- l’accompagnement personnalisé est mis en place par la réduction des horaires disciplinaires dispensés aux élèves

- l’enseignement des disciplines est dénaturé, en particulier pour celles qui figurent dans les enseignements d’exploration prévus en classe de seconde

- la mise en place d’un tronc commun en classe de première ne répond en rien à de réelles possibilités de changement de parcours pour les élèves, mais permettrait l’augmentation des effectifs dans les classes et la poursuite des suppressions de postes.

Ce projet ne répond absolument pas à la demande d’amélioration des conditions de travail des personnels et des conditions d’étude des élèves.

Les organisations syndicales demandent, au ministre de renoncer à ce projet et de ne pas le présenter au CSE (Conseil Supérieur de l’Education) le 10 décembre prochain comme il l’a annoncé. Elles lui demandent de reprendre les discussions sur d’autres bases.

Elles appellent les personnels à se réunir dans les établissements pour en débattre ainsi qu’à rencontrer les parents d’élèves, les lycéens et leurs organisations. Les organisations syndicales se réuniront à nouveau le 3 décembre pour discuter des suites de leur action.


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants

Brèves

28 octobre 2013 - Retraites : on lâche rien

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et (...)

20 octobre 2013 - Antifascisme : meeting à Sciences Po - JEUDI 24 OCTOBRE - 19h

Antifascisme : meeting à Sciences Po - JEUDI (...)

3 octobre 2013 - Meeting unitaire : Pour nos retraites, on lutte !

Meeting unitaire : Pour nos retraites, on (...)

24 août 2011 - La FEJ inquiète : l’AFP bientôt à la botte de l’Elysée ?

La Fédération européenne des journalistes (FEJ), (...)

31 décembre 2010 - Indignez-vous ! Et rejoignez nous !

Espoir ... le livre de Stephane Hessel est un (...)