En France, l’investissement pour l’éducation est en forte baisse

jeudi 4 juin 2009

Une étude de la Depp confirme le désengagement financier de l’Etat pour l’éducation : alors que la part de ce budget dans le PIB (produit intérieur brut) est passé de 6,4% en 1980 à 7,6% en 1995, elle a régressé depuis à 6,6% en 2007.

Cette étude s’arrête en 2007, soit avant l’application des décisions de N. Sarkozy, lequel a amplifié le désinvestissement en supprimant de plus en plus de postes :
- 5.000 à la rentrée 2007
- 11.200 en 2008
- 13.500 en 2009
- 21.000 projetés pour 2010.

Le ministère se planque derrière une « dépense » française un peu supérieure à la moyenne des pays de l’OCDE, mais l’argument en fallacieux : certains de ces pays sont beaucoup plus pauvres.

Les pays comparables en terme de développement réinvestissent tous (particulièrement les Etats-Unis, la Grande Bretagne et l’Allemagne) pendant que la France sacrifie, après d’autres services publics, celui de l’éducation ...

La dépense intérieure d’éducation a diminué : de 7,6% en 1995 elle est descendue à 6,8% en 2006 puis à 6,6% en 2007.

La part de l’Etat dans la DIE qui était de 61% en 1980 ne représente plus que 55% en 2007. Inversement celle des collectivités locales est passée de 14 à 23%.

Les écarts restent forts entre catégories d’élèves. La dépense moyenne par élève ou étudiant est de 7.470 euros, mais il faut compter
- 5.350 dans le primaire (4 970 euros dans le préélémentaire, 5 440 euros dans l’élémentaire),
- 7.930 pour un collégien,
- 10.240 pour un lycéen général et technologique,
- 10.740 pour un lycéen professionnel,
- 8.970 pour un étudiant en université,
- 9.020 en IUT,
- 13.360 en STS,
- 13.880 en CPGE.

La part du secondaire (42,7 %) tend à décroître, celle du supérieur (19 %) progresse de 4,3 points depuis 1980.

L’État reste le premier financeur (62 %), devant les collectivités territoriales dont la part (22,8 %) a augmenté de 8,6 points depuis 1980.

Source Les notes d’information - D.E.P.P. - N°09.13 mai 2009


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants