Élections Prud’homales : Solidaires en progression importante

jeudi 4 décembre 2008

COMMUNIQUE DE SOLIDAIRES

Avec un résultat de près de 4% au niveau national lors des élections prud’homales qui ont eu lieu ce jour (contre 1,51 % en 2002), l’Union syndicale Solidaires confirme son implantation et son développement dans le privé.

Le taux de participation pour ces élections est resté très faible alors que le vote par correspondance était généralisé et que le vote électronique était expérimenté sur Paris.

De nombreuses difficultés « techniques » (carte d’électeur non parvenue, non inscription sur les listes électorales…) ont empêché des salarié-e-s de voter.

Les résultats marquent clairement que le syndicalisme qui progresse le plus est celui qui se situe sur le terrain des luttes et qui a donc la responsabilité de proposer et de mettre en œuvre rapidement des mobilisations unitaires pour répondre aux attaques anti-sociales du patronat et du gouvernement.

Malgré son exclusion du financement de la campagne par le Ministère du Travail, (4,2 millions d’euros répartis entre toutes les autres organisations), l’Union syndicale Solidaires a présenté 596 listes, soit près de 7000 candidats couvrant plus de 75% du corps électoral.

Les résultats de Solidaires montrent qu’il y a bien une place , dans le privé comme dans le public pour un syndicalisme de lutte et de proximité , un syndicalisme qui défend sans concession les intérêts des salarié-e-s, des chômeurs et chômeuses et des précaires, mais aussi un syndicalisme engagé dans des combats sociaux plus globaux contre le libéralisme et pour la transformation sociale.

L’Union syndicale Solidaires remercie toutes celles et tous ceux qui ont fait le choix de ce syndicalisme en votant pour ces listes.

Elle engage toutes ses militantes et tous ces militants à poursuivre le développement de Solidaires notamment dans le privé et à rechercher l’unité la plus large pour construire une riposte à la hauteur de l’offensive libérale actuelle.

Les syndicats contestataires en hausse aux prud’homales

PARIS (Reuters) - Les syndicats CGT et Solidaires, les plus contestataires, ont progressé en France au détriment des modérés, lors d’un vote national pour l’élection de juridictions tranchant les conflits du travail.

Selon les résultats quasi-définitifs, portant sur 97% des bulletins, diffusés à l’aube jeudi, la participation s’élevait à 25,6%, en baisse de sept points par rapport à 2002.

La CGT obtenait 33,9% contre 32,1% en 2002 et Solidaires 3,8% contre 1,5% lors du scrutin précédent.

La CFDT, syndicat ayant soutenu la « réforme des retraites », en fait une augmentation de la durée de cotisation pour une retraite à taux plein en 2003, chute à 22 contre 25,2%.

FO recule à 15,9% contre 18,3% et la CFTC à 8,8% contre 9,7%.

Chez les cadres, la CFE-CGC progresse à 8,2% contre 7,0%, ainsi que l’Unsa à 6,2% contre 5,0%.

JPEG - 135.5 ko


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants

Brèves

28 octobre 2013 - Retraites : on lâche rien

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et (...)

20 octobre 2013 - Antifascisme : meeting à Sciences Po - JEUDI 24 OCTOBRE - 19h

Antifascisme : meeting à Sciences Po - JEUDI (...)

3 octobre 2013 - Meeting unitaire : Pour nos retraites, on lutte !

Meeting unitaire : Pour nos retraites, on (...)

24 août 2011 - La FEJ inquiète : l’AFP bientôt à la botte de l’Elysée ?

La Fédération européenne des journalistes (FEJ), (...)

31 décembre 2010 - Indignez-vous ! Et rejoignez nous !

Espoir ... le livre de Stephane Hessel est un (...)