Application au privé des primes d’entrée dans le métier et à ceux qui ont au moins 3 HSA, revalorisation pour les directeurs d’école

vendredi 31 octobre 2008

Annoncées par Darcos, des mesures de revalorisation publiées au Journal Officiel du 12 septembre et qui font l’objet d’une circulaire spécifique (pour les deux premières mesures) du 8 octobre pour le privé sous contrat.

Elles concernent trois catégories de personnels : les nouveaux professeurs, les directeurs d’école, les enseignants effectuant des heures supplémentaires.

Une revalorisation salutaire ?

Le problème est que ces mesures, dont on ignore la durée de vie (seront-elles maintenues au delà d’un an ?) semblent surtout destinées à la communication et à cibler quelques catégories en oubliant la grande majorité des enseignants, qui vont encore perdre du pouvoir d’achat puisque leur « revalorisation » ne sera que de 0,492 % sur l’année, alors même que l’inflation repart.

Elles sont aussi balancées à la foule au moment où des « réformes », très négatives pour le système éducatif, sont programmées pour les prochaines semaines.

 Prime spéciale pour les profs qui assurent au moins trois heures sup

Ils doivent exercer obligatoirement dans le secondaire. Ils se verront attribuer une prime de 500 € s’ils assurent au moins 3 heures supplémentaires années (HSA).

Cette prime fera l’objet d’un versement unique au cours du premier trimestre de l’année scolaire.

En cas d’interruption définitive du service, le bénéficiaire de la prime instituée par le présent décret est tenu à un reversement dont le montant est proportionnel au nombre de semaines de l’année scolaire pour lesquelles le service n’a pas été effectué.

1er problème : une rémunération devrait être versée pour un travail ou un mérite supplémentaire. On ne voit pas en quoi le fait d’assurer trois heures de plus (rémunérées ... même si c’est plus faiblement que les heures ordinaires) correspond à un mérite supplémentaire.

2e problème : des profs, auxquels on attribuait 3 heures sup ont pensé pouvoir en bénéficier.
Sauf que, au retour du rectorat, les 3 heures sup se sont décomposées en deux HSA... et une HSE.
Donc plus de prime !

 Prime d’entrée dans le métier de 1 500 €

Beaucoup de limitations qui vont en réduire le versement à très peu d’enseignants.

Elle est réservée à ceux qui :
- "bénéficient pour la première fois d’un contrat définitif en tant que maître contractuel (établissement sous contrat d’association) ou agréé (sous contrat simple) sur une échelle de rémunération correspondant à : professeurs des écoles, professeurs certifiés et assimilés (PLP et PEPS) et professeurs agrégés ;
- ne sont pas issus d’une échelle de rémunération correspondant à un des corps de fonctionnaires enseignants (AECE et instituteurs notamment)."

Qui peut être bénéficiaire de la Prime d’entrée dans le métier ?

Corps de titularisationCorps d’origineListe d’aptitude et 1er concours interneConcours externe2d Concours interne
1er degré : Professeur des Ecoles Instituteur suppléant Sans objet OUI OUI
Instituteur contractuel et agréé NON NON NON
Autres (externes, administratifs…) Sans objet OUI Sans objet
Corps de titularisationCorps d’origineListe d’aptitudeConcours externeConcours interne
2nd degré : Certifiés et assimilés, agrégés… Maître délégué Sans objet OUI OUI
Maître contractuel rémunéré sur échelle de rémunération de maître
auxiliaire ayant un contrat provisoire ou définitif
NON OUI OUI
PE, AE–CE, PLP, PEPS, Certifiés (contrat provisoire ou définitif) NON NON NON
Cela élimine tous les lauréats de concours (nombreux dans l’enseignement privé) qui étaient déjà en poste comme instit, MA, AE, ou déjà certifiés passant l’agrèg ...
Et donc aussi les bénéficiaires de listes d’aptitude ...

 Revalorisation pour les directeurs d’école de l’indemnité de sujétion spéciale

Taux annuel de l’indemnité de sujétions spéciales allouée aux directeurs d’école et aux directeurs d’établissement spécialisé

Nombre de classesPart fixePart variable
De 1 à 4 classes 1.295,62€ 200€
De 5 à 9 classes 1.295,62€ 400€
10 classes et plus 1.295,62€ 600€

Elles seront versés en une fois au cours du premier trimestre de l’année 2008-2009, le reste étant mensualisé.

Les taux sont majorés de 20% dans l’enseignement spécialisé. Par contre, l’indemnité attribuée aux directeurs d’école spécialisée est supprimée.

Vraie mesure de justice si on considère la charge des directeurs d’école, l’engagement de leur responsabilité.

Un bémol cependant : ce gouvernement considère les directeurs comme leur courroie de transmission pour mettre au pas les enseignants de base, ou pour suppléer aux manques de l’administration (dans la gestion des absences en 1er degré...).

Le prix du silence ?


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants