Règles des promotions par listes d’aptitude (intégration et tour extérieur)

dimanche 24 janvier 2010

Les modalités de ces promotions sont complexes. Contrairement au changement d’échelon, elles nécessitent une démarche volontaire du maître.

Dans cet article, nous essayons de clarifier les règles applicables en la matière. Si ça n’est pas suffisant, ou si vous rencontrez un problème, contactez-nous.

Listes d’aptitude :

Ce sont les listes de maîtres susceptibles de bénéficier d’une « promotion de corps », c’est-à-dire d’accéder à une échelle de rémunération supérieure sans passer par le concours.

Ces listes sont :
- académiques pour les listes par intégration,
- nationales pour les listes au tour extérieur et pour les agrégés.

Dates limites et conditions de candidature sont précisées par circulaires rectorales qui doivent être affichées dans les établissements.

Type de listeMaîtres qui peuvent y prétendreCritères pris en compte pour le classementVos « chances » d’en bénéficier
Dite d’intégration pour accéder à l’échelle
de rémunération des certifiés, des professeurs
d’EPS et des PLP
AE, CE d’EPS, PEGC. La situation des maîtres est appréciée au 31 août de l’année qui précède celle au titre de laquelle il fait la demande - échelon
- diplômes
- avis favorable à l’inspection
La sélection des bénéficiaires est académique (une soixantaine chaque année dans l’académie de Lyon)

Pendant la période probatoire, les maîtres sont soumis à une inspection pédagogique de contrôle si les IPR le jugent nécessaire.

La période probatoire peut être renouvelée dans la limite d’une année si l’inspecteur n’a pas validé la première fois. Cette deuxième année n’est pas prise en compte dans l’ancienneté d’échelon.

Au terme de la période probatoire, le maître est soit définitivement admis, soit replacé dans son ancienne échelle d’origine.

Le reclassement dans les échelles de certifié, professeur d’EPS ou PLP se fait en fin de période probatoire à l’échelon égal ou immédiatement supérieur à celui du maître dans son corps précédent.

Type de listeMaîtres qui peuvent y prétendreCritères pris en compte pour le classementVos « chances » d’en bénéficier
Dite au tour extérieur pour accéder à l’échelle des certifiés, des professeurs d’EPS AE, CE d’EPS - note attribuée par le recteur
- bonification pour certains titres en plus de la
licence
- échelon
Les listes académiques sont envoyées au Ministère, la liste est donc nationale au final. Très peu de candidats sont retenus (1/9 des candidats reçus aux concours de l’enseignement public de la
session précédente)
des agrégés certifiés, professeurs d’EPS, PLP - note pédagogique
- mode d’accès dans le corps
- titres
- échelon et accès à la hors classe
Le nombre de maîtres qui accèdent chaque année au tour extérieur est très faible dans chaque discipline (1/7 des candidats reçus au concours de l’enseignement public de la session précédente)

Les maîtres sont reclassés dans l’échelle de rémunération des professeurs certifiés avec prise en compte de leur ancienneté et application des coefficients caractéristiques au terme d’une période probatoire d’un an.

Pendant la période probatoire, l’inspection est obligatoire.
Si la dernière inspection est récente (moins de 3 ans), une nouvelle inspection n’est lancée que si la 1re n’avait pas le même but (par exemple, une inspection de routine).

A l’issue de la période probatoire, le Recteur pourra décider :
- soit le classement dans l’échelle des certifiés,
- soit le renouvellement de la période probatoire,
- soit le retour au classement antérieur.

Les maîtres définitivement retenus « au tour extérieur » à l’échelle de rémunération des professeurs agrégés ne sont pas tenus à l’accomplissement d’une période probatoire. Ils sont immédiatement admis dans l’échelle des
agrégés en fonction de l’ancienneté acquise et avec application des coefficients caractéristiques.

Cas du maître qui a postulé à la fois pour « l’intégration » et « le tour extérieur » :

Le maître retenu pour une promotion dite « au tour extérieur » bénéficie automatiquement de cette promotion sauf s’il a exprimé une demande contraire. Dans ce cas, il aura coché la case « priorité intégration » dans sa fiche de candidature.

Les conditions de reclassement sont plus avantageuses « au tour extérieur » par rapport à « l’intégration » car la carrière est recalculée. Un maître retenu sur une liste d’intégration ne bénéficiera pas d’une hausse de salaire importante.


Commentaires

Logo de Nicolier Denis
jeudi 12 novembre 2009 à 10h06 - par  Nicolier Denis

Le choix est fait automatiquement par le rectorat : il vous affecte en tour extérieur puisque c’est plus avantageux.

L’inspection de validation est la même. Elle n’est pas absolument obligatoire surtout si comme vous on a été inspecté récemment.

I-prof : théoriquement le même dispositif devrait nous être appliqué depuis cette rentrée (appelé I-Professionnel, présenté dans l’article sur ce site).
Mais à ma connaissance il n’a encore été ouvert nulle part...

Logo de I’m happy !
mercredi 11 novembre 2009 à 10h58 - par  I’m happy !

Quand on a demandé l’intégration ET le tour extérieur, l’inspection est-elle déterminante pour les deux types de promotion, ou juste pour l’intégration ?
Question peut-être idiote : une copine a raté son inspection en maths et n’a pas été intégrée. Pourtant, elle était bien classée. Si elle avait postulé aussi au tour extérieur, aurait-elle eu cependant une chance d’accéder au tour extérieur ?
Personnellement, j’ai fait ma demande cette année, mais j’ai déjà été inspecté l’an passé. Est-ce que je le serai à nouveau cette année ?

Autre question, qui n’a rien à voir : les profs du public peuvent consulter leur dossier sur i-profs. Existe-t-il un système similaire pour le privé, et en ce cas, comment y accéder ? J’aimerais connaître mes notes d’inspection, toujours pas communiquées.

Logo de SUNDEP
vendredi 16 octobre 2009 à 10h05 - par  SUNDEP

Tour extérieur : les profs d’EPS y ont droit aussi. Le nombre national de postes ici.
Un nombre en baisse pour EPS (10 en 2010 au lieu de 19) mais tout de même significatif par rapport à d’autres matières.

« Période probatoire depuis sept 2006 » : c’est effectivement anormal. Si l’inspecteur n’est pas venu, normalement vous auriez dû être reclassée.

Je vous envoie un mail pour vous préciser qui contacter.

mardi 13 octobre 2009 à 11h28

BONJOUR VOUS PARLEZ DU TOUR EXTERIEUR POUR LES PROFS D’EPS MAIS CES REGLES NE CONCERNENT ELLES PAS LES PROFS D’ENSEIGNEMENT GENERAL ?
par ailleurs si l’inspection n est pas obligatoire comment le recteur peut il décider d’intégrer ou pas en qualité de certifié
les deep font un peu ce qu’elles veulent : moi je suis en période probatoire depuis sept 2006 !
puis avoir vos coordonnees a Nantes (nous ne sommes pas en Bretagne)
BIEN a VOUS
Nhl

Logo de roger Navarro
lundi 24 mars 2008 à 02h39 - par  roger Navarro

Bonjour,
j’ai grand besoin de voir clair au sujet de ces deux possibilités d’intégration décret 72 ou décret 89. Je suis AE et ai postulé sur ces deux décrets (89 et 72) en indiquant une priorité au décret 72. Je viens d’être retenu par la Capa en rang utile sur les deux listes et donc le dossier remontera ensuite vers le Ministère. Que va t-il se passer ? Admettant qu’au niveau national, mon choix prioritaire soit retenu. Si à l’issue de l’inspection qui se déroulera en 2009 on me refusait au titre du décret de 1972, cela veut-il dire qu’on ne retiendrait pas non plus la possibilité du décret 89 ? Alors que peut-être j’aurais eu plus de chance au titre du décret 89 ?
Et dans le cas où votre réponse serait affirmative, aurais-je la possibilité de muer ma candidature du décret 72 en décret 89 pour la deuxième année de stage (au cas où la possibilité d’une deuxième année me serait offerte) ?
Je vous remercie de votre réponse

Logo de Denis
dimanche 20 mai 2007 à 10h27 - par  Denis

Lorsqu’on a candidaté sur deux listes (intégration et tour extérieur), c’est la plus avantageuse, tour extérieur, qui est appliquée au maître.

Mais il n’est pas possible de revenir sur la promotion « intégration » pour espérer bénéficier de celle au tour extérieur :
- accepter la promotion entraîne une acceptation contractuelle
- dans ce cas, il est plus logique de ne postuler qu’au tour extérieur
- ce serait très aléatoire puisque il y a, à chaque nouvelle vague de promotions, un renouvellement des listes avec de nouveaux arrivants qui peuvent être mieux classés
- cela priverait un autre maître d’une possibilité de promotion : le bénéfice personnel ne doit pas se faire au détrimet d’autres maîtres

lundi 14 mai 2007 à 17h25

La promotion au « tour extérieur » ne peut être demandée qu’après 40 ans.
Si l’intégration est obtenue avant 40 ans, peut-on refaire une demande au tour extérieur,après les 40 ans, pour « rebénificier » d’un nouveau calcul de carrière ?

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants

Brèves

22 février 2017 - Les chiffres officiels des salaires et la réalité !

Les salaires des enseignants varient beaucoup (...)

13 février 2017 - A surveiller : les demandes d’accès au tour extérieur des professeurs du 2nd degré

Entre les vacances de février et celles de (...)

13 février 2017 - Avantage repas pour les salariés et prix du repas

La sécurité sociale a fixé le montant forfaitaire de

1er février 2016 - Bons à tout faire :

La Poste donne l’exemple : les facteurs de (...)

6 novembre 2015 - Pondération dans les sections de BTS et CPGE

Attention, pas d’attentes du jack pot :
les (...)