Rentrée 2009 : - 900 emplois dans le privé, - 12.600 dans le public ...

samedi 10 janvier 2009

Le budget 2009 a fixé à 13.500 postes les suppressions dans l’éducation à la rentrée 2009, après 11.200 en 2008. Et l’objectif est toujours de ponctionner 40 000 postes dans l’éducation ces trois prochaines années.

Nous dénonçons le déséquilibre dans les suppressions entre privé et public : les suppressions sont beaucoup plus lourdes en proportion dans le public, et cette inégalité s’aggrave entre 2008 et 2009.

Par ailleurs, pour la 1re fois, le privé sera doté de 100 postes en plus pour s’implanter dans les banlieues, hors de toute règle de répartition ...

Globalement, cette politique de suppressions de moyens dans l’éducation est inacceptable et incohérente : la France est ainsi le seul pays du monde développé à croire qu’il faut désinvestir dans l’éducation et la connaissance ...

L’exemple des pays anglo-saxons qui réinvestissent désormais massivement, après avoir limité les moyens pendant leur période ultra libérale, nous montre que les restrictions dans l’éducation sont une impasse.

Pour le privé, une première réunion a eu lieu au ministère le 19 décembre, une autre s’y tiendra le 23 janvier.
Par ailleurs le SUNDEP rencontre les responsables du ministère le 16 janvier pour porter des revendications spécifiques en terme d’emploi et de réduction de la précarité.

D’ores et déjà, le ministère envisage, en plus des suppressions de postes, un redéploiement de moyens entre académies portant sur environ 200 postes . Les académies bénéficiaires seraient Aix-Marseille et Nice ainsi que les trois académies d’Ile de France.

Les principales académies qui devraient rendre des postes seraient celles qui perdent des élèves : Caen, Clermont-Ferrand, Lille, Nancy-Metz ...

Nous avons contesté cette vision, notamment parce que les redéploiements de moyens des années précédentes restent sans effet sur les déficits de certaines académies.

 Les suppressions de postes à la rentrée 2009

En rouge les modifications mentionnées début janvier

TOTALPUBLICPRIVECOMMENTAIRES
Création de postes +500 +400 +100 Pour 16.000 écoliers en plus, soit un enseignant pour 32 écoliers en plus
Suppression des RASED - 3.000 -3.000 -1.500 Suppression des RASED et réaffectation des maîtres en remplacement de départs à la retraite
Réintégration de mise à disposition -500 - 500 Enlevés à des associations qui œuvraient le plus souvent à des actions éducatives en direction des moins favorisés… Ces réintégrés prennent les places de maîtres partis à la retraite
- Stagiaires -3.000 -3.000 0 Par suppression de 27% des places aux concours (que public)
TOTAL 1ER DEGRE -6.000 -6.100 +100
- Suppressions de postes -2.300 -2.000 -300 -400 Pour 22.000 élèves en moins, soit un poste supprimé pour 3,5 élèves en moins
- Remplacement -3.350 -3.000 -350 Gestion « optimisée » qui supprime 15% des moyens actuels de remplacement
Réintégration de mise à disposition -1.000 -1.000
- Stagiaires -1.450 -1.000 -450 Par suppression de places aux concours (10% en moins dans le public, 26% en moins dans le privé)
Lycées difficiles +600 +500 +100
Création d’UPI en collège +35
TOTAL 2ND DEGRE -7.500 -6.500 -1.000
Suppression de postes d’administratifs -500 -500 120 dans l’administration centrale, 380 dans les rectorats et inspections d’académies
Dotation des EPEP +500 +500 Ces nouvelles structures gèreraient une ou plusieurs écoles primaires publiques (la loi est encore en préparation, et est d’ailleurs contestée ...)
TOTAL PERS ADM 0 0
TOTAL -13.500 -12.600 -900}

 Rappel des postes supprimés à la rentrée 2008

TOTALPUBLICPRIVECOMMENTAIRES
Premier degré+133+30+103
- Création (?) de postes +840 +700 +140 pour 37.000 élèves en plus, soit un enseignant pour 44 élèves en plus ! Et les 700 du public ne sont en net que 30 si on soustrait les pertes de stagiaires
- Stagiaires -707 -670 -37 Là aussi on liquide alors que les effectifs sont en hausse
Second degré -10.333 -8.830 -1.503
- Suppressions de postes -1.790 -1.500 -325 pour 14.000 élèves en moins, soit 1 prof pour 7 élèves en moins !
- Remplacement -2.050 -1.700 -175 Meilleure « gestion » des remplacements, ou de moins en moins ?
- Heures supplémentaires -4.200 -3.500 -700 Suppression de postes fixes remplacés par des heures sup
- Stagiaires -2.293 -2.130 -163 Par suppression des postes mis aux concours...
Personnel administratif -1.000 -1.000 Pour le seul public : - 400 postes administratifs, - 300 surveillants, - 300 infirmières scolaires...
TOTAL -11.200 -9.800 -1.400

Commentaires

Logo de SUNDEP
vendredi 7 novembre 2008 à 09h46 - par  SUNDEP

Sur un article comme celui-ci, elles sont multiples car il y a au départ une conférence du ministre avec un dossier de presse, et chaque journal fait ressortir seulement quelques chiffres.

Là, suite à la conférence en octobre, j’ai utilisé l’AFP, Libération, Le Monde ... plus des sources plus lointaines, issues le plus souvent de la DEPP (service statistique du ministère).

Logo de Mehdi
vendredi 7 novembre 2008 à 00h34 - par  Mehdi

Bonsoir,
Pouvez-vous préciser vos sources en ce qui concerne les chiffres avancés pour la rentrée 2009

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants