Décret sur la formation des enseignant.es : jusqu’à cinq jours imposés pendant les vacances !

mardi 10 septembre 2019


Jusqu’à 5 jours de formation continue sur convocation pendant les vacances ? C’est directement à notre temps de travail que le MEN s’attaque désormais !

Depuis le 6 septembre dernier, c’est fait, par publication d’un décret, le gouvernement instaure une allocation pour les enseignant.es qui suivront jusqu’à cinq jours de formation sur leur temps de travail. Celles-ci seront réalisées non pas sur la base du volontariat mais à l’initiative de l’admisnistration.
Présenté mi-juin lors d’un comité technique ministériel et rejeté à l’unanimité à deux reprises, c’est en force que le texte support de ce décret a été imposé. Une habitude au gouvernement, on appelle cela « l’école de la confiance »  !
Ce décret entérine la possibilité pour l’administration d’imposer des formations obligatoires pendant les congés scolaires. Il s’agit donc d’une attaque supplémentaire sur le temps de travail des enseignant.es, temps de travail déjà largement observé à la loupe par le MEN : « travaillez plus, qu’ils disaient » !

Alors certes une allocation de 60 euros bruts par demi-journée est prévue. Cependant, sa mise en place ouvre la porte à tous les abus : celle-ci n’étant prévue que si l’enseignant.e suit toute la formation. S’il/ si elle est malade un seul jour, son salaire sera même allégé.e d’une journée de carence !

Le gouvernement supprime des postes, renonce au remplacement des professeur.es qui partent en formation, impose une seconde heure supplémentaire : une politique libérale qui s’installe de manière pérenne rue de Grenelle.

Au SUNDEP Solidaires, nous demandons l’abrogation de ce décret du 6 septembre portant sur l’allocation de formation pendant les vacances scolaires des enseignant.es


Documents joints

PDF - 1.1 Mo

Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants