La Brève du syndicat Solidaires de l’Enseignement Privé de juillet- août

vendredi 30 juin 2017

Une année scolaire qui s’achève sous des températures caniculaires dans nos salles de classe, un été aux allures de troisième tour social qu’on espère chaud, une rentrée en chantant mais guère enchanteresse qui nous attend, orchestrée par un tout nouveau ministre de l’Education Nationale qui bat distinctement la mesure à droite….. bref…nos thermomètres n’en finissent pas d’augmenter pour se mettre au diapason….et si nous partions en vacances…. ?

JPEG - 48.6 ko

 Rythmes scolaires : pagaille en vue ?

Les écoliers vont-ils revenir à la semaine de 4 jours ? D’une commune à l’autre, la situation promet d’être différente à la rentrée 2017. Le gouvernement ayant décidé de redonner une liberté dans l’organisation des rythmes scolaires…plus d’autonomie, toujours plus d’autonomie.
Pas d’abrogation prèvue par J.M. Blanquer mais des dérogations possibles, accentuant la non visibilité de la mise en place de ces rythmes scolaires dans un certain nombre d’écoles et ceci à deux mois de la prochaine rentrée scolaire !

Dans l’enseignement privé, les chefs d’établissement utilisent cette autonomie pour s’éloigner de la contrainte des horaires officiels et du contenu des programmes.
Réformer les rythmes scolaires nécessite une réflexion plus large sur l’école avec : la réduction des effectifs par classe, des programmes dont les contenus laissent du temps à la manipulation, l’expérimentation, la recherche, la possibilité d’un réel travail en équipe, plus de PE que de classes, plusieurs PE par groupe d’élèves, renforcement du travail en équipe, regards croisés sur les élèves et les pratiques, une formation à la hauteur des attentes des personnels.

 PPCR et messageries pro : à vos boîtes !

Ce message concerne particulièrement nos collègues du 1er et du 2nd degré, aux 6e et 8e échelons, susceptibles d’être inspecté-es dans le cadre de la mise en application des PPCR.

Votre messagerie professionnelle doit absolument être activée puisque tous les contacts avec votre hiérarchie pédagogique y seront consignés et envoyés.

Il est aussi fortement conseillé de renseigner votre I-Professionnel qui constitue un guide interactif et un espace personnel vous permettant d’accéder à des informations personnelles, d’y lire les dates de vos prochaines promotions, d’y rédiger voire d’y enrichir votre CV….bref, un espace qui vous est propre. N’hésitez donc pas à l’utiliser !

 La Réforme du collège : synopsis de sa saison II.

On nous parle beaucoup dans les média du détricotage de la réforme du collège par J.M. Blanquer, nouveau ministre, marqué à droite, comme ses précédentes associations avec N. Sarkozy l’ont montré. Qu’en est-il exactement du scénario à venir ?
Que reste-il des EPI ? Exit leur caractère obligatoire. Il est juste précisé qu’à l’issue de son collège, un élève devra avoir bénéficié d’un seul de cet enseignement complémentaire, sur un thème ne relevant plus de l’obligatoire mais aux des enseignant-es le dispensant. Certes, les EPI resteront interdisciplinaires, mais dans les limites d’un possible assez flou et peu cadré.

Et les AP ? A l’instar des EPI, les mêmes incertitudes sont constatées. Un élève quittant le collège devra impérativement avoir bénéficié également de cet enseignement complémentaire.

Quid des autres modifications ? Un effort particulier porté sur les langues, anciennes, régionales et vivantes étrangères.
Quant aux classes bilangues, il y aura un renforcement horaire les concernant.

Vers une réforme à la carte boostée par une volonté d’instaurer l’autonomie des établissements ? La réponse est majoritairement OUI. On offre ainsi un blanc-seing aux directeurs qui vont alors pouvoir mettre en place des politiques de recrutement d’élèves en appliquant une concurrence débridée…. !
Lire l’article complet sur notre site :
http://sundep.org/spip.php?article1619&var_mode=calcul

 Pour se former l’année prochaine : c’est maintenant !

Les enseignant-es des 1er et second degrés peuvent s’inscrire au Plan Académique de Formation (PAF) de fin juin à mi-septembre. Ces formations disciplinaires ou interdisciplinaires sont proposées par chaque académie. Vous pouvez consulter le PAF et vous inscrire sur le site de l’académie.
De plus, un plan de formation est établi au sein de chaque établissement en juin et/ou septembre via les instances représentatives du personnel (comité d’entreprise ou à défaut délégué-es du personnel). Il permet d’accéder aux modules de formation de différents organismes surtout chapeautés par FORMIRIS. N’hésitez pas à faire acte de candidature même si le budget alloué à chaque établissement est de plus en plus réduit.

Le Chiffre du mois : 38.
C’est la température moyenne en degré Celsius mesurée dans un grand nombre de salles de classe, un peu partout dans l’hexagone….Selon l’INRS (Institut de Recherche et de Sécurité), il y a danger au-dessus de 30°C, pour une activité sédentaire. Par fortes chaleurs (au-dessus de 33°C), le travail présente des dangers ...l’article L.4121-1 de code du travail est écrit dans le sens de la protection des travailleurs. Consultez aussi vos CHSCT !


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants