Le 7e Congrès de Solidaires : St Brieuc 2017.

samedi 24 juin 2017

Le congrès de Solidaires qui a eu lieu du 12 au 15 juin derniers dans sa version_7 vient de s’achever. En trois jours, intenses, les membres de la délégation du SUNDEP-Solidaires ont ainsi pu participer à de très stimulantes réunions, d’intéressants débats et autres discussions où ils ont balayé avec les autres délégué-es des Solidaires locaux, mais aussi avec ceux et celles des syndicats nationaux de Solidaires, un large champ des possibles : s’agissant de luttes locales (table ronde consacrée à l’affaire Triskalia (1) en Bretagne), nationales (les implications de Solidaires dans les manifestations dénonçant la loi travail) et aussi internationales (témoignages de syndicalistes algériens, brésiliens, espagnols et iraniens).

La question du développement des syndicats Solidaires est forcément venue animer certaines des discussions. Ce point se fait de plus en plus prégnant dans le secteur privé, secteur qu’il devient nécessaire désormais de coordonner tant du point de vue de l’action syndicale que de celui de l’accès au droit syndical. Des efforts ont d’ores et déjà été menés dans ce sens et devront ainsi se poursuivre.

Dans ce contexte, le SUNDEP-Solidaires, par son hétérogénéité (mot « mascotte » de ce congrès ), et par son champ de syndicalisation faisant se côtoyer droit privé et droit public, peut s’intégrer parfaitement dans ce processus de développement.

Nous aurons tout de même un regret à l’issue de ce congrès, celui-ci concerne le peu de place accordée à l’éducation, peu - voire pas - évoquée à l’occasion des discussions qui ont eu lieu. De la vision que nous désirons en avoir aux réformes iniques subies ces dernières années, réformes imposées avec l’objectif principal de réduire les coûts.

Enfin ce congrès s’est achevé avec l’écriture d’une motion d’actualité (2) qui ne laisse pas s’installer le doute sur l’âpreté de nos luttes à venir.

Entendu pendant le congrès…..

« Somos muchos y muchas… »

« En Europe, les politiques d’austérité, de démantèlement social et des dérèglementations collectives s’accélèrent….. »

« Nous assistons au renforcement des politiques à court-terme et sécuritaires…. »

« Quid d’un organisme européen de l’asile… ? »

« TAFTA, CETA, TISA (3) : même combat, déréglementer afin de mieux servir le capital… »

« Les capitalistes nous coutent aussi chers, voilà une campagne intemporelle qui a su fédérer nos militant-es et au-delà de ce cercle… »

« C’est peut-être et sans doute une banalité, mais c’est sur le terrain des droits sociaux et économiques que nos luttes victorieuses empêcheront la victoire du FN… »

« La CGT est en crise, son recul électoral risque d’accentuer cette crise…. »

« Ne plus perdre sa vie à la gagner, il faut reconnaître les actions et le travail relayé par les Solidaires locaux, travail et action menés dans la durée depuis 2009… »

« Elections TPE/TPA, avec 3,5% des voix exprimées, nous faisons moins qu’en 2012, alors que nous avons mené une campagne sans commune mesure…. ».

« Lors du conflit contre la loi Travail, nous avons accru notre visibilité (télé, presse, web, réseaux sociaux…) ».

« Solidaires se développe dans le secteur industriel avec une progression de près d’un millier d’adhérent-es depuis 2012… ».

« La nécessité de coordonnées des secteurs entiers du privé est toujours à construire… »

« L’Union Solidaires fait désormais partie du paysage syndical international…qu’on se le dise… ».

Vu pendant le congrès…..

(1)

(2)

(3)


Documents joints

PDF - 355.5 ko

Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants