La Brève du syndicat Solidaires de l’Enseignement Privé de mai juin 2017

mardi 20 juin 2017

L’été se fait sentir et à son approche nos préoccupations convergent vers une nouvelle fin d’année scolaire qui s’avère comme souvent anxiogène…Celle qui arrive ne risque guère de déroger à la règle puisqu’à nos classiques occupations de mai-juin (multi-convocations aux examens, livrets…..), s’ajoute, cette année, la préoccupante lecture du projet pour l’école de notre tout nouveau président : en marche…arrière avec une vision quelque peu réactionnaire de l’enseignement en primaire…et en marche…avant vers une marchandisation néolibérale de l’enseignement secondaire et universitaire….Alors, même à l’approche de l’été, « on ne lâche rien, n’est-ce pas ?

JPEG - 81.1 ko

 Le cadeau de départ de Najat Vallaud Belkacem du MEN : l’extension de ISAE à tous-tes les professeur-es.

Celle qui annonçait le 18 mai dernier, par le biais de l’oiseau bleu gazouilleur « Je m’en vais » comme s’il s’agissait d’un fait inattendu, ne partira pas sans un petit cadeau d’adieu à l’intention des enseignant-es des SEGPA, EREA et ULIS.
Ceux-ci, celles-ci , à l’instar de tous-tes leurs collègues professeur-es des écoles, vont en effet désormais bénéficier de l’Indemnité de Suivi et d’Accompagnement des Elèves ou ISAE d’un montant de 1 200€. C’est une bonne nouvelle dont nous nous félicitons, enfin, au SUNDEP-Solidaires. En effet, ils/elles avaient été les laissés-pour-compte d’une première extension de cette prime aux professeur-es des écoles, à la rentrée dernière. Désormais les enseignant-es spécialisé-es qui gèrent, encore plus que la normale, le suivi des élèves en grande difficulté et/ou de handicap et leur accompagnement sont enfin reconnus dans leurs missions. Rappelons ici qu’ils/elles doivent tenir compte aussi des contraintes liées à l’environnement du/de la jeune scolarisé-e en collège et en lycée (conseils de classe, rédaction des appréciations générales des bulletins trimestriels, coordination des équipes en tant que référent de sa classe....).

 PMA et autorisation d’absence : c’est oui pour le/la conjoint-e, savoir le respecter dans tous les établissements privés.

A l’instar de ce que prévoit la loi pour les employé-es de droit privé, l’enseignant-e, conjoint-e de la femme bénéficiant d’une PMA, peut profiter d’une autorisation d’absence pour assister à trois de ses actes médicaux obligatoires.
Ces dispositions explicitées par la circulaire du 24 mars 2017 s’appliquent aussi dans les établissements privés catholiques sous contrat avec l’Etat. Elle doit aussi être lue comme une permission de mieux concilier vie professionnelle et personnelle. Elle contribue aussi à l’égalité homme/femme, le législateur introduisant le ou la conjoint-e dans le champ de ce nouveau droit.
Rappelons que dans l’enseignement catholique en particulier, nombre de collègues posent des congés de maladie, ce qui ne les met pas à l’abri d’indiscrétions dans l’établissement !
En effet, trop de secrétaires et chefs d’établissement osent réclamer le volet n° 1 des arrêts maladie, volet auquel ils/elles ne doivent pas avoir accès, pas plus que le rectorat. Ce volet doit rester en possession de l’enseignant-e : seule cette possession garantit la confidentialité du diagnostic médical.
Rappelons cependant que les secrétaires de direction comme les directeurs-trices sont tenu-e-s au secret professionnel, y compris quant à l’état de santé des enseignant-es !

 Les élections pro, ça se prépare : à vos boîtes !

C’est en décembre 2018 qu’auront lieu les élections professionnelles qui désigneront les élu-es qui siègeront dans les commissions paritaires représentatives des maîtres du privé. Ces élections sont l’occasion de faire entendre nos voix, celles des délégué-es SUNDEP, celles qui vous défendent quotidiennement. En 2018, ce vote sera toujours électronique et s’effectuera donc par le biais de votre messagerie professionnelle.
Il est donc impératif de les maintenir opérationnelle voire d’en faciliter leur lecture afin de prévenir en amont d’éventuels dysfonctionnements. Rappelons ici que ceux furent nombreux en novembre 2014 dernier lors de la précédente élection.
Pour plus d’informations :
http://www.sundep.org/spip.php?article1603

 Ce qu’il faut retenir avant de partir sereinement en vacances

Le mouvement de l’emploi : c’est parti !
Il régit les fins d’année scolaire pour certain-es, en pertes d’heures, en mutation, en attente d’une première affectation…vos fins d’années scolaires. CAE, CDE, CCMA ou encore CCMD kèsako et surtout comment faire ? N’hésitez pas à contacter nos représentant-es en région qui sauront vous expliquer et vous aider dans vos démarches, souvent chronophages et anxiogènes…

La réforme du collège est morte, vive la réforme du collège ?
Le ministère est-il en train de proposer de détricoter la réforme du college, un an après sa mise en place ?
Difficile d’y voir clair pour l’instant à la lecture des premières modifications qui sont avancées. La notion d’enseignements complémentaires (EPI, AP ?) perdure tout en étant laissée, à l’appréciation des chefs d’établissements, sur la base de 3 heures par semaine et par division. Nous aurons aussi compris la survivance des classes européennes ou de projets disciplinaires s’y rapprochant.
Au SUNDEP-Solidaires, nous suivons de près ses évolutions ou re-écritures rapides qui seront très probalement mises en place dès la rentrée prochaine. Mais un mot d’ordre semble être de mise : l’autonomie des établissements


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants