LOI TRAVAIL : retour au XIXe siècle ?

mercredi 2 mars 2016

NON à la LOI TRAVAIL DE LA MINISTRE EL KHOMRI !

Plus de 895 000 signatures le 02 mars 2016
Manifestation le 9 mars : contre le projet de loi El Khomri

Jour de présentation au Conseil des ministres

Malgré l’intervention du ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, pour tenter de calmer les esprits, malgré l’annonce du report de la présentation du projet de loi sur la réforme du code du travail, malgré en ce qui concerne Toulouse le lancement d’une pétition du Républicain Dominique Reynié qui vole au secours du PS la manifestation prévue le mercredi 9 mars est confirmée sur la ville rose - comme partout en France -

Sur Internet, la pétition Loi Travail : non merci ! – sélève à plus de 895.000 signatures le 2 mars 2016 et ce n’est pas fini. – une carte interactive a vu le jour, lançant un appel à la manifestation dans toute la France, mercredi 9 mars prochain, date à laquelle le projet de loi El Khomri devait initialement être présenté en Conseil des ministres.

http://actu.cotetoulouse.fr/loi-travail-el-khomri-appel-manifestation-toulouse-mercredi-9-mars_30627/

La militante féministe et initiatrice de la pétition contre la loi « travail », Caroline de Haas est l’invitée d’Eric Delvaux sur France Inter. Elle dit ce qu’elle pense tout fort : « On nous prend pour des imbéciles incapables de comprendre le projet du gouvernement ».
http://www.franceinter.fr/emission-linvite-du-57-caroline-de-haas-ce-projet-de-loi-nous-renvoie-au-xxe-siecle-nous-on-veut-con

Et ajoute que les français comprennent très bien ce que veut faire le gouvernement,que ce projet s’appuie sur un concept global « la hiérarchie des normes ». Elle explique qu’aujourd’hui lorsqu’un accord d’entreprise permet de faire évoluer les acquis au sein d’une société, il ne peut qu’améliorer la loi.

Le projet actuel s’il passe, permettrait aux chefs d’entreprise de proposer des accords d’entreprise en dessous de la loi travail.
Alors, il n’y aurait aucune « flexi sécurité » pour le salarié de l’entreprise mais plutôt de la « flexi précarité ».
Voici le site pour signer la pétition....

Cliquer sur le lien ci-dessous :
http://loitravail.lol

Après le rapport Badinter qui tente de résumer en 61 articles et 12 pages les droits acquis par les salarié-es, la ministre du travail El Khomri vient de présenter au Conseil d’Etat un projet de loi qui remettrait gravement en cause un grand nombre de ces droits.

Allant jusqu’à anticiper certaines demandes du Medef, le projet va très loin.

Une remise en cause de fond

Il est global et s’attache à des remises en cause nombreuses qui font système autour de plusieurs points centraux :

*Faciliter les licenciements collectifs ou individuels, soi-disant pour embaucher plus facilement
* Remettre en cause les 35h par le biais des accords d’entreprise
*Remettre en cause la hiérarchie des normes dans la négociation collective, c’est à dire s’affranchir des contraintes liées à la loi.
*Simplifier le code du travail en remettant en cause l’histoire des droits des salarié-es pour en faire un code des droits humains au travail.

http://www.solidaires.org/-Droit-du-travail-non-a-la-loi-El-Khomri-


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants

Brèves

22 février 2017 - Les chiffres officiels des salaires et la réalité !

Les salaires des enseignants varient beaucoup (...)

13 février 2017 - A surveiller : les demandes d’accès au tour extérieur des professeurs du 2nd degré

Entre les vacances de février et celles de (...)

13 février 2017 - Avantage repas pour les salariés et prix du repas

La sécurité sociale a fixé le montant forfaitaire de

1er février 2016 - Bons à tout faire :

La Poste donne l’exemple : les facteurs de (...)

6 novembre 2015 - Pondération dans les sections de BTS et CPGE

Attention, pas d’attentes du jack pot :
les (...)