PSAEE devenus SEP (salariés Enseignement Privé) : l’entretien professionnel doit avoir lieu avant le 7 mars 2016

mardi 2 février 2016

L’EAAD n’est plus conforme aux dispositions légales et disparaît en application de l’accord Formation du 3 novembre 2015

L’entretien professionnel ne porte pas sur l’évaluation du travail du salarié. « Il s’agit d’un temps d’échange sur ses compétences, ses projets notamment en termes de formation, de qualification, et d’emploi ».

Il doit être organisé avant le 7 mars 2016.

 L’entretien professionnel

- l’entretien professionnel est obligatoire et doit avoir lieu tous les 2 ans,

- indépendamment de cette périodicité, l’entretien professionnel doit également être systématiquement proposé au salarié qui reprend son activité à l’issue de certaines absences telles que le congé de maternité, le congé parental d’éducation, … (Article L. 6315-1 du code du travail)

- cet entretien professionnel doit être déconnecté de tout entretien d’activité ou d’évaluation,

- au bout de 6 ans, le législateur impose un « état des lieux récapitulatif » du parcours professionnel du salarié. Il est l’occasion de vérifier un certain nombre de points. A défaut et selon les cas, des mesures correctives seront organisées et/ou des sanctions financières appliquées (établissements de plus de 50 salariés).

 MAIS

 Les employeurs n’ont pas pu se résigner à supprimer l’entretien d’activité : ah maintenir la pression sur les salariés n’est ce pas pour les patrons la recette du « management » ?

Ils le voient comme un « moment d’examen et de valorisation du travail du salarié en vue de l’amélioration de la situation de travail. » Sans rire !!!!!!!

Ils précisent :

« Il est souhaitable de procéder annuellement au dit entretien, cependant, chaque établissement fixera la périodicité qui convient entre un et deux ans.

Les partenaires sociaux conviennent que la valorisation du travail du salarié ne consiste pas en une négociation salariale individuelle. »

Encore heureux !!!!

« En conséquence, l’entretien d’activité ne donnera pas lieu à discussion salariale mais à examen notamment des éléments suivants :

Le poste

- les activités principales du poste : y a-t-il eu des modifications, la fiche de poste est-elle toujours conforme, nécessite-t-elle des aménagements ?
- les tâches et les objectifs du poste sont-ils tenus ?

La conformité au service attendu

- quelle est la qualité des relations dans l’établissement ? Avec les élèves, les familles, les autres personnels ?
- le respect du règlement intérieur, des horaires, des plannings, des consignes et des règles de sécurité, du matériel confié …

La valorisation des compétences

- les compétences professionnelles sont-elles pertinentes pour le poste, leur développement est-il nécessaire ?

- les capacités à s’adapter, à résoudre les problèmes, à prendre des initiatives si nécessaire sont-elles satisfaisantes ?

Rappelons que le SUNDEP Solidaires s’est clairement exprimé contre la disparition du « métier » dans le privé sous contrat au profit d’une individualisation des tâches et des salaires via des strates et des points (des « bons points ! »), visant à maintenir une pression patronale et à induire la perte du sens du collectif (« chacun pour soi dans son coin et meiux que le voisin » !)


Documents joints

PDF - 239.7 ko
PDF - 564.9 ko

Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants

Brèves

22 février - Les chiffres officiels des salaires et la réalité !

Les salaires des enseignants varient beaucoup (...)

13 février - A surveiller : les demandes d’accès au tour extérieur des professeurs du 2nd degré

Entre les vacances de février et celles de (...)

13 février - Avantage repas pour les salariés et prix du repas

La sécurité sociale a fixé le montant forfaitaire de

1er février 2016 - Bons à tout faire :

La Poste donne l’exemple : les facteurs de (...)

6 novembre 2015 - Pondération dans les sections de BTS et CPGE

Attention, pas d’attentes du jack pot :
les (...)