Réouverture des concours : comment faire ?

lundi 25 novembre 2013

Réouverture des concours : victoire contre les discriminations !


Comment faire ?

Suite aux recours au conseil d’Etat engagés par le SUNDEP-Solidaires, Sauvons l’université, AGEPS, Solidaires Etudiant-e-s, SNEIP-CGT, Ferc-CGT, GISTI, LDH, Maison des potes, le Ministère de l’éducation a été condamné à rouvrir les concours de recrutement de l’enseignement privé sous-contrat, quelle que soit la nationalité.

Un décret voté au CSE le 27 juin (avec le soutien de la CFTC, la CFDT et le SPELC), adopté le 23 Août, excluait des concours de l’enseignement privé les étrangers non-communautaire. A l’époque, seuls Solidaires (SUNDEP et Sud Education) et la CGT s’y étaient opposés. Nous avons donc engagé un recours au conseil d’Etat qui débouche sur une victoire sans appel. Le décret est suspendu et le ministère rouvre les concours immédiatement ! La lutte syndicale et unitaire a payé.

A partir du lundi 25 novembre jusqu’au jeudi 12 décembre 2013, inscription sur dossier papier uniquement pour tous les concours (réservé, interne CAER et externe CAFEP).

Tous les dossiers « papier » doivent être renvoyés par la poste, en recommandé, pour le 20 décembre 2013 (cachet de la poste faisant foi) aux Services des Examens et concours (ou au DASEN). L’adresse de renvoi sera indiquée sur le dossier d’inscription.

Dossier RAEP pour les recrutements réservés (dont la date de dépôt est aussi dépassée) : nouvelle date : 7 Janvier au plus tard (même date de dépôt que celle des dossiers RAEP des CAER)

Les dossiers d’inscription sont téléchargeables sur les sites suivants :
-  1er degré : sur le site académique du rectorat
-  2d degré : http://www.education.gouv.fr/pid63/siac2.html

Pour les étrangers non-communautaires qui s’étaient déjà inscrit sur Internet en cochant la case « En cours de naturalisation », le ministère préconise de refaire une inscription papier en précisant qu’une première inscription a été faite, en donnant le numéro d’inscrit (le ministère verra ensuite s’il garde le premier numéro ou en attribue un autre). Nous serons vigilants pour qu’il n’y ait aucun problème pour les personnes concernées. Lors de l’audience au conseil d’Etat, le représentant du ministère avait reconnu que les étrangers « devaient contourner le système pour s’inscrire » ! C’était pourtant bien le décret « scélérat »qui a créé des problèmes, pas les étrangers !

Tous les liens vers les articles du Journal Officiel du 24 novembre 2013 sont sur le site du Café pédagogique :

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2013/11/25112013Article635209538404172231.aspx


page officielle du ministère

Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants