Peillon le 8 février devant 1400 inspecteurs de primaire : « dans l’éducation nationale ce n’est pas le management qui compte mais le pédagogique. »

dimanche 10 février 2013

Face à une telle déclaration une seule réaction : Chiche Monsieur le Ministre !
Un discours c’est bien beau, maintenant des actes.

Dans le discours de Vincent Peillon il y avait un maître-mot : « pédagogie ». Devant un parterre d’inspecteurs, il s’est positionné comme un « pédago-en –chef » qui s’adresse aux pédagogues du terrain. « Nous ne sommes pas des comptables, leur a-t-il lancé. Gouvernance, management, ce n’est pas notre vocabulaire. Mais nous avons nos mots et notre méthode. »

Certes cela faisait déjà de nombreuses années que nous étions habitués à ce que les discours des précédents ministres de l’éducation nationale ressemblent à ceux du Medef, mais là il semblerait qu’une rupture soit enfin annoncée.

Ce que nous attendons maintenant au delà du discours ce sont des actes, car lorsque le ministre déclare « L’essentiel ce sont les professeurs » on aimerait bien le croire. Jusqu’où le ministère sera-t-il capable de soutenir une telle idée ?

Compte-rendu complet dans le « Café pédagogique »

Article du « Monde » du 8 février 2013


Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants