Education prioritaire : un rapport officiel dénonce les effets très limités du programme « Eclair »

lundi 10 septembre 2012

Mis en place en janvier 2011 pour répondre aux problématiques de l’éducation prioritaire, le programme Eclair élargissait aux écoles le réseau Clair créé en 2010. Il se substituait aux réseaux ambition réussite (RAR).

Le rapport remis en juillet au Ministre de l’Education Nationale, demande une remise à plat du système « Eclair », ayant constaté que malgré quelques réussites ponctuelles « Les effets du programme ECLAIR sont très modestes dans les écoles et les établissements. La plus-value éducative et pédagogique est limitée ».

Ce rapport coordonné par Michel Hagnerelle, Alain Houchot et Simone Christin, dresse un tableau très critique d’une réforme imposée au pas de charge par Luc Chatel.

Le rapport propose une redéfinition des territoires « Eclair » en fonction des données sociales et scolaires actuelles. Ils souhaitent « limiter la cartographie de l’éducation prioritaire aux écoles et aux collèges, les problématiques des lycées relevant d’autres logiques ».

Pour les inspecteurs, Eclair est « une réponse insuffisante aux problématiques de l’éducation prioritaire ».

Un sujet de plus au programme de la « Grande Concertation Nationale sur l’Education ».


Documents joints

Le texte du rapport de juillet 2012

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants