Chatel décide d’une refonte de l’enseignement des langues

mercredi 8 février 2012

Et en profite pour mettre l’annualisation et la globalisation au programme !

Après la remise du rapport « Apprendre les langues - Apprendre le monde » par le comité stratégique des langues présidé par Suzy Halimi, le 7 février, le ministre de l’Éducation Nationale a annoncé ses propositions qui concernent à la fois la globalisation des enseignements de langues au collège et l’annualisation des services.

La globalisation concernerait l’ensemble des enseignements de langues pour tous les niveaux des collèges.
Quand à l’annualisation des services, elle a été présenté par le ministre comme une réponse au manque d’enseignants pour encadrer les stages de langues durant les vacances.
L’annualisation consisterait à définir le temps de travail non plus par un horaire hebdomadaire mais par un horaire annuel, 36 fois 18 heures par exemple pour un certifié.

Dans les faits cela se traduirait par augmenter très sensiblement le temps de travail à salaire égal en collège et lycée. Ce serait encore plus sensible en lycées technologiques et professionnels du fait des périodes de stage des élèves, qui pourraient être comptabilisées comme des « heures dues ».

On voit que tout ceci peut mener très loin, et se profile de nouveau à l’horizon la volonté de Chatel et du gouvernement de revoir le statut des enseignants, le ministre d’ailleurs dans son communiqué le reconnait implicitement : « On va réfléchir dans le cadre du débat des élections présidentielles sur le statut des enseignants. L’enseignement des langues est un bon exemple de ce que permettrait le changement de statut ».

Le communiqué de presse du 7-02-12

Le flash d’infos du cahier pédagogique


Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants