Nouveau concept pour assurer une privatisation plus profonde de l’Éducation nationale : le « temps global éducatif »

samedi 11 juin 2011

C’est le nouveau concept qui va définir les nouveaux rythmes scolaires. C’est un peu comme le temps de cerveau disponible pour Coca cola...

« on parlera plutôt d’un temps global éducatif que l’Éducation nationale n’est pas seule à prendre en charge »
(Extraits des propos de la commission)

Comme d’habitude, une fuite organisée pour un ballon d’essai dans l’opinion, auprès des organisations de parents et des organisations syndicales ?
Attention rien avant 2013... euh 2012 ?

Il semblerait que les scénarii de la commission sur les rythmes scolaires ne soient pas encore tout à fait finalisés mais on s’oriente vers :

  • La fin de la semaine de 4 jours ;
  • L’horaire quotidien d’enseignement plafonné à l’école et au collège, « à cinq heures maximum en primaire, en 6e et en 5e » et à « six heures en 4e et en 3e ».
  • Un « temps d’accompagnement éducatif obligatoire » de deux heures, incluant l’aide aux devoirs, et sur le temps de service des enseignants. En primaire et jusqu’en 5e.
  • De l’ENT* pour tout et partout pour effacer les frontières entre l’école et les familles.
  • un « pacte éducatif » qui serait marqué par l’ouverture de l’École aux collectivités, aux parents, aux associations » afin de « reconnaître le rôle éducatif des différents partenaires »
  • Une aide personnalisée gérée par personnel « surnuméraire »qui permettrait dans chaque école la prise en charge de groupes au fil de la semaine. Ce personnel pourrait être un éducateur diplômé « pris en charge de façon partagée par les collectivités locales et l’Éducation nationale ». Il ferait « le lien avec les différents acteurs de projet éducatif global ».
  • changement des périodes de vacances.

Personne n’ose encore demander comment cela va se traduire sur le temps de travail des enseignants... Cela aurait-il donc une importance ?

Recrutés à bac +5, attendant 15 ans environ pour un salaire de 2000 euros nets par mois, rajoutant au temps de service préparations de cours et de copies (les 40 h sont déjà dépassées), sans oublier les conseils de classe et réunions de parents après 17 heures...

Ah... pour recruter il faudrait passer par Pôle Emploi ? Pour recruter des « plus » précaires ?

* ENT : environnement numérique de travail

source AEF via Education et Devenir via mammouth déchainé


Documents joints

Rythmes scolaires : la « fuite organisée (...)

Commentaires  Forum fermé

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants