Assurance-Chômage : Un accord favorable au patronat

mardi 29 mars 2011

"La reconduction de la convention de l’assurance-chômage de 2009 jusqu’en 2013 est saluée par les centrales syndicales, sauf la CGT. Les grands perdants de ce nouvel accord seront les millions de chômeurs et chômeuses, notamment touché(e)s par le chômage de longue durée. La règle d’un jour indemnisé pour un jour cotisé avec un plafond de durée d’indemnisation de 24 mois va produire des effets désastreux dans un contexte de crise économique et sociale qui perdure et augmenter le nombre de personnes aux minima sociaux.

La validation du principe d’automaticité des baisses de cotisations jusqu’en 2016, même avec des règles, légèrement durcies, de seuil d’excédent du régime, est un pur scandale.

Au contraire, les cotisations patronales devraient être augmentées car c’est le patronat, comme entité collective, qui doit payer les dégâts sociaux des licenciements et de la précarité.

Cet accord au rabais s’est fait sans débat démocratique ni mobilisations d’ampleur pour faire pression sur le MEDEF. La démocratie sociale exigerait de changer totalement les instances de décision de l’UNEDIC, par des élections nationales des représentants des salariés et le droit de siéger des associations de chômeurs.

28 mars 2011"


Documents joints

Communiqué Solidaires UNEDIC

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants

Brèves

28 octobre 2013 - Retraites : on lâche rien

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et (...)

20 octobre 2013 - Antifascisme : meeting à Sciences Po - JEUDI 24 OCTOBRE - 19h

Antifascisme : meeting à Sciences Po - JEUDI (...)

3 octobre 2013 - Meeting unitaire : Pour nos retraites, on lutte !

Meeting unitaire : Pour nos retraites, on (...)

24 août 2011 - La FEJ inquiète : l’AFP bientôt à la botte de l’Elysée ?

La Fédération européenne des journalistes (FEJ), (...)

31 décembre 2010 - Indignez-vous ! Et rejoignez nous !

Espoir ... le livre de Stephane Hessel est un (...)