Retraites : gagner par notre détermination !

vendredi 22 octobre 2010

Solidaires appelle à amplifier la mobilisation : élargir les grèves et les débrayages, renforcer les initiatives locales quotidiennes, se mobiliser massivement le 28 octobre et le 6 novembre. Solidaires engage ses adhérents et militants à participer activement à la construction unitaire de ces journées. Le gouvernement veut nous user. Unis et déterminés, nous pouvons l’emporter !

Communiqué

RETRAITES
GAGNER PAR NOTRE DÉTERMINATION !

Six journées de mobilisation massive depuis début septembre, 70 % de la population soutenant ce mouvement et pensant que le projet de loi sur les retraites est profondément injuste, et malgré tout un gouvernement qui s’entête et refuse toute réouverture du dossier. La question des retraites devient maintenant une question démocratique. Refus de toute négociation, débat accéléré, à l’Assemblée nationale d’abord, au Sénat maintenant, pour faire voter le texte avant les vacances scolaires, le gouvernement et le président de la République ont choisi le passage en force.

Face à cet oukase, le mouvement actuel prend des formes inédites qui montrent une détermination intacte. Ces actions multiformes, allant des grèves reconductibles dans certains secteurs à des actions de blocage de dépôts de carburants, sont organisées partout de façon unitaire. Elles se combinent avec les fortes mobilisations d’une jeunesse qui refuse le destin sinistre que lui préparent les classes dominantes. Comme seule réponse, le gouvernement se cantonne dans le déni de la mobilisation sociale et accentue la répression.

Dans cette situation, l’intersyndicale a décidé d’appeler à deux nouvelles journées de mobilisation, le jeudi 28 octobre et le samedi 6 novembre. L’Union syndicale Solidaires aurait préféré une date plus rapprochée afin de ne pas laisser trop longtemps les salariés mobilisés au quotidien sans journée de centralisation nationale du mouvement. De plus, il est regrettable que le communiqué de l’intersyndicale ne soutienne pas nettement les actions décidées unitairement par les salariés à la base. C’est ce qui a amené Solidaires à ne pas signer le communiqué des autres organisations.

Pour autant, les mobilisations nationales unitaires sont des moments indispensables dans la construction et la consolidation du rapport de force face au gouvernement. C’est pourquoi Solidaires appelle à amplifier la mobilisation : élargir les grèves et les débrayages, renforcer les initiatives locales quotidiennes, se mobiliser massivement le 28 octobre et le 6 novembre.
Solidaires engage ses adhérents et militants à participer activement à la construction unitaire de ces journées. Le gouvernement veut nous user. Unis et déterminés, nous pouvons l’emporter !

Le 22 octobre 2010

Pour répondre aux nombreuses demandes de solidarité financière en direction des grévistes, le soutien peut être adressé à l’ordre de Solidaires qui s’engage à rendre
publiques les sommes récoltées et leur affectation.


Documents joints

Retraites : gagner par notre détermination (...)

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants

Brèves

28 octobre 2013 - Retraites : on lâche rien

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et (...)

20 octobre 2013 - Antifascisme : meeting à Sciences Po - JEUDI 24 OCTOBRE - 19h

Antifascisme : meeting à Sciences Po - JEUDI (...)

3 octobre 2013 - Meeting unitaire : Pour nos retraites, on lutte !

Meeting unitaire : Pour nos retraites, on (...)

24 août 2011 - La FEJ inquiète : l’AFP bientôt à la botte de l’Elysée ?

La Fédération européenne des journalistes (FEJ), (...)

31 décembre 2010 - Indignez-vous ! Et rejoignez nous !

Espoir ... le livre de Stephane Hessel est un (...)